IL N’Y A QU’UNE SEULE DEESSE SUR TERRE !

Blogosphère, le monde se divise en deux catégories :

ceux qui aiment Buffy, et ceux qui pensent que Hong-Kong est un gorille géant.

PK6

« Kampaï !« 

Pour faire simple, hein, on n’écrit pas une thèse sur un blog, on synthétise sa pensée.

pkp4

« Chuuuut, je synthétise ma pensée..« 

Mais attention amis blogosphéristes, point d’ostracisme ou de condescendance dans mes propos, juste le constat d’une lente errance intellectuelle qui fait désormais la part belle à la seule forme sans fond, érigeant ainsi le culte de l’instant et de l’ostentatoire à l’aune d’un avenir normé à l’obscénité des diarrhées verbales du  dernier rappeur à la mode.

PK3

« Vive le Keupon ! Et Prince ! »

La culture est ce qu’il reste quand on a tout oublié, et la mode n’a que pour seule ambition de disparaître.

Que restera-t-il des années Hanouna, Fast and Furious, Anges de mes deux, Kardashian à en pleurer, j’en passe et c’est tant mieux ?

Rien.

Comme le QI de ces bimbos de papier glacé.

PK8

Vu, consommé, digéré, chié, éliminé comme un Mac Do.  En un claquement de doigts. Comme une impression de néant bien emballé.

Mais le Mc Do est à la mode. Alors les  cerveaux ravagés par les contes des mille et une pub  abdiquent sans plus combattre pour lécher le cul huileux de Ronald et de ses milliards, papillons bêlants hypnotisés par des lumières qu’ils n’atteindront jamais.

Buffy n’est pas, n’a jamais été, et ne sera jamais à la mode.

Car Buffy a créé sa propre mode. Elle a inventé un genre. Son genre.

PK2

« BU-FFY ! BU-FFY !! BU-FFY !!! »

Et si ses ersatz de Sookie, Bella, et autres alter ego prognathes de l’Underworld ou d’ailleurs ne font que prendre le train en marche d’une voie déjà tracée, c’est qu’au fond, elles n’ont de forme sans fond que dans la forme  buffiesque dont le fond recèle le vrai trésor d’une série dont la redécouverte permanente entérine son statut d’artefact unique que seuls les aventuriers de l’arc scénaristique perdu peuvent appréhender dans toute sa splendide noirceur.

PK7

« Prosternus Buffix Surfeurum Eternam »

Prout !

Cafard

Une réflexion sur « IL N’Y A QU’UNE SEULE DEESSE SUR TERRE ! »

Les commentaires sont fermés.