KAWABOUNGA-BOUNGA !!!

A l’instar des 3 Mousquetaires qui étaient 4, nous vous proposons suite à 13 ans d’enquête de découvrir ici même le 5 ème Tortue Ninja, Zi cinquièmous teurteuss Nindjasses comme ils diraient à Hollywood !

Après Raphaelo, Donatello, Michelangelo, Leonardo, voici…

HYPERACTIVO !

30

L’Homme Tortue Ninja aux double ciseaux  !!!

Bon, une fois passé l’effet d’annonce, on peut raisonnablement se poser la question de l’utilité d’un labrador en crise identitaire à l’approche du Blood and Rust ?

Et bien… c’est une bonne question, et je me remercie de me l’être posée.

Néanmoins, mes 6 années de Docteur House m’ont appris que face à une névrose, le seul moyen d’action n’est point dans l’opposition mais dans l’accompagnement.

Aussi, me suis-je dit : « Hyperactif ? Double ciseaux ? Se nourrit de croquettes ? Bon sang mais c’est bien dur : je vais lui coller des pinceaux sur ses ciseaux et lui faire croire que les décors sont des ennemis qu’on ne peut détruire qu’à coups de peinture!!!!« 

Et voilà ce que ça donne :

24

Il est parti comme un frelon !

25

Et il a enchaîné, enchaîné, enchaîné !!!

22

Peu à peu, j’ai discrètement pu lui retirer les ciseaux pour lui y substituer des pinceaux seuls, il a rien vu tellement il enroulait du câble !!!

26

Au final, l’ais-je manipulé tel un Varys de bas étage ?

Oui.

La réponse est oui.

24

Mais que voulez-vous, lorsqu’il ne reste plus que des solutions à trouver, et ben on fait des omelettes, et on casse des oeufs !

31

Parce que gérer un Celti hystérique qui pousse des cris avant de plonger au sol en position foetale car selon lui on ne sera jamais prêt à temps pour son tournoi et qu’on le fait exprès, puis qui se relève et recommence… ça use. 

Et Cafard y trouve des solutions…

29

Et pendant que RainMan peint tout ce qu’on lui jette sous les yeux avant que cela ne retouche le sol, et ben moi je peins tranquillou les maisons.

7

Comme vous le voyez, il n’y a pas de porte sur cette maison.

Je devais être bourré…

8

Alors j’ai fait… un support avec porte !!!!

La baraque s’emboîte dessus, ou l’inverse plutôt, et si je fais une petite terrasse amovible pour le support j’aurais deux décors pour le prix d’un.

Passqu’on s’en fout un peu qu’il n’y ai de porte, on n’a qu’à dire que c’est une porte magique qui n’apparaît que si on parle ami…

16

J’ai varié un peu les teintes mais dans le traditionnel : marron, beige, ocre, blanc. 

En jonglant avec les mélanges on s’en sort très bien.

9

C’est un peu chiant.

Enfin, tous les premiers brossages du moins.

14

J’ai essayé de contraster un peu les toits. Mais parfois non.

Bref, j’ai fait comme d’hab’ : au plus rapide.

Avec un bon musical de Buffy en fond sonore, ça passe.

11

Le meilleur va venir après avec le détaillage.

13

Pour l’instant, on donne une dominante aux décors.

15

J’en ai juste fait une verte un peu chelou.

6

Base vert foncé, éclairci en jade.

Voyez ici le premier brossage sur un coté.

5

Pis on éclairci.

4

BAM !

3

BAM-BAM !

2

Les premières couches sont prêtes.

17

C’est utilisable sur presque tous types de tables, genre 4×4 de la thématique.

18

Au final, 8 maisons à rapide et pas cher pour faire de belles obstructions Warmeuch.

1

Prout !

Cafard