D1 LE DEBRIEF INFERNAL ! Part 1

CIVIL WAR !

Le duel des super-héros ! 

Le Classico !

X-men contre X-men.

Pour ce qui sera désormais inscrit dans les annales, non pas de Clara Morgane mais du 40K, comme…

la grande poutre !

Iron Man ou Captain America ?

Le feu ou la glace ?

La hure ou la bavette ?

Dans un climat de tension extrême où chaque posture corporelle dévoile une force ou une faiblesse, les Bisous affichent un flegme tout britannique teinté de ce petit plus d’impertinence gauloise.

En face, le joyeux bordel des adeptes du : »Chaos maîtrisé de la synergie improbable des facettes telluriques de la théorie de la biscotte beurrée qui tombe » comme ils plaisent à se définir eux-mêmes d’après les écrits de leur mentor spirituel de la Vallée des Bambous-service continu-buffet à volonté-10% à emporter, Chi-Fou-Mi le sage.

Guerre du Pouvoir chapeautée (ah-ah…) par Dahrkan aka le Tribunal Vivant, et Manwë aka le Céleste remplacé pour la photo par Blair-O de Gargamélie dans une très convaincante imitation.

Avec le soutien du GDL, de la Feq 40k, du Bar chez Momo, du département de l’agence européenne pour l’espace : «  Y-a-t-il de la vie sur Nadine Morano ?« , et du Collectif Sauvons aussi Arnold !

le sort du 40K français allait se jouer sous nos yeux embués, spectateurs avides des joutes à venir.

« HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!! »

Bon, la petite erreur fut peut-être de donner un tee-shirt staff à la bretonne OGM qui marche désormais comme ça dans la rue, n’augmentant que très  moyennement notre ration de dictature sur la sensualité féminine.

Comme vous le savez déjà, la nouvelles ayant inondé les réseaux sociaux, les Bisounours ont enfilé une nouvelle fois l’Anneau Unique et seront donc nos champions en Espagne.

Gloire à eux !

Y qué la fortouna dé lé chancia vousse plopoulssssse soul las marchas doradas de la playa del sol y del gringo mocamba de la salsa dou mojito !

Les Mog, désormais rebaptisés Artichauts Farceurs afin d’échapper à leurs responsabilités dans le Grand Echec, mourant sur la ligne d’arrivée.

Tandis que les fiers LDM décrochaient la troisième place.

Au cours d’un week-end riche en hauts faits, nous en avons extrait quelques instants magiques durant lesquels le temps suspendit son vol.

Wild, le matador lorrain, tel Saint-Michel après son affrontement avec la Bête, vidé et exfiltré sur civière le dimanche.

Yrian, chevalier errant en quête du Graal à la bourse bien remplie, n’oubliant jamais de se restaurer entre deux duels.

« Merfi Marfial…Grum-grum.. fé fuper von..Grum-Grum.. »

Le retour des glaces de l’Intrépide, douceurs asiatiques tueuses de vanités.

La régression fatale.

Le choc des attitudes !

L’éveil des sens !

Mais aussi Blair-O de Gargamélie qui non content d’embêter ses petits camarades sur le net, du fond de son ancestrale haine de bobo syndiqué, n’hésita pas à ourdir moult fourberies toutes plus perfides les unes que les autres.

Telles ces mini pancartes du 1er Avril astucieusement dissimulées dans les capuches… à l’insu de leurs propriétaires légitimes.

Quelle honte !

Et c’est afin de terminer sur une note plus gaie,  que je vous propose de découvrir ici, oui ici, et pas autre part, et encore moins ailleurs, le secret des Bisounours !

La source de leur force et de leur pouvoir.

Celle-ci tient en un seul mot : SYNERGIE !

Respect du Corps d’une part avec exercices d’abdos stretch avant chaque ronde.

Musculation passive.

Et respect de l’Esprit avec ateliers collectifs de désinformation destinés aux foules.

« Ce n’est pas la victoire que vous recherchez, mais des droïdes ! »

Et séances d’hypnose individuelle pour les éléments trop récalcitrants.

« Hé non mon gars, la Force n’est pas avec toi ! Hé non mon gars, la Force n’est… »

Ou bien peut-être leur vrai pouvoir tient-il dans ce genre de photos ?…

Prout !

Cafard

 

5 réflexions sur « D1 LE DEBRIEF INFERNAL ! Part 1 »

  1. Encore bravos aux nounours, c’était un plaisir d’accueillir tout ce « beau » monde ! 🙂

  2. Clair, et pis de toutes façons, c’est la faute des Mog et du GDL !!!

  3. Bâtard. Avec une telle assertion, compte pas manger pour trois ce mercredi.

  4. Irrespectueux, irresponsable, irrévérencieux, c’est pour moi la règle de trois du cumul de tes maniaqueries pathologiques. Gaffe à ne pas provoquer mon ire.
    Au plaisir. 😉

Les commentaires sont fermés.