LE DEBRIEF INFERNAL Part 2

INCIVILE WAR !

 

Comme le disait le gars Naudin :

«  Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait« .

Dans cette deuxième partie qui fait donc suite à la première, d’où son nom de partie 2 et non pas d’hippopotame ou de Trois Mousquetaires, nous allons voir ce que nous n’avons pas vu dans la première, à savoir, la suite, puisque la suite ne venant jamais avant le début mais après ce dernier sauf pour les Star Wars, c’est bien  la fin qui lui succède, nonobstant le fait que la conclusion fait toujours suite à une suite d’enchaînements qui se suivent, mais nous y reviendrons en temps utile suite à ce qui va suivre, vous suivez toujours ? Passque moi…

Bref, un D1, c’est comme un tournoi normal, sauf que c’est un D1 par team de 8, et que chaque travée se doit de respecter un cahier des charges aussi précis que le plan de jeu du PSG à Barcelone.

Evidemment, comme l’ont souligné certains Nobel de la communauté, le GDL n’a pas de décors, encore moins de tables, et je ne parle même pas des tapis parce que là AH-AH-AH ! nan mais là, ce serait, j’veux dire, comme pousser mémé dans les orties en battant le beurre des armes de destruction massive irakiennes sur l’autel de passe des lendemains qui chantent.

Continuer la lecture de LE DEBRIEF INFERNAL Part 2