A ELLE LA GYM, A MOI LE TONIC !

Afin de fêter les beaux jours… pour la 16 ème fois cette année, nous avons organisé un petit apéro au club, histoire de… rien du tout, juste parce qu’on aime bien organiser des petits apéros avant de jouer car c’est ça aussi la socielattitude  participationniste de la République dictatoriale à la banane Gédélienne d’obédience humanistique de respectitude philanthropienne.

Quelle joie pour moi de constater que mon enfant différent à enfin découvert que les  : « gâteaux durs » comme il les appelle étaient fourrés à l’intérieur !!!

Est-ce la fin  de notre abonnement aux urgences gastro ?

Nous verrons, mais le chemin est encore long…

Voyant l’apéro arriver, Yo, ne put s’empêcher de prononcer les bénédicités requises :

« Mon Dieu, s’il vous plaît, faites qu’il y ait assez de saucisson et de jambon de montagne pour…MOI ! »

C’est beau tant d’abnégation et de souci du bien commun.

Quoique Req, malgré le fait qu’il soit taillé dans un fémur de héron, n’est pas le dernier à se défendre autour d’une table.

Touff a même failli se faire arracher un doigt en tentant de subtiliser un morceau de jambon serbe.

Qu’est ce que le jambon serbe ?

Ben faut y goûter pour comprendre. Mais c’est une tuerie !

Après ces agapes, mon enfant différent s’est trouvé deux amis qui ne lui avaient rien demandé,  et il ne les a même pas mordu.

Tandis que notre canard de l’enfer, véritable bonze du pinceau, totalement imperturbable, poursuivait son entreprise de magnificence sur sa Vendetta.

Et pourtant, il était à moins d’1 mètre à vol d’oiseau de mon enfant différent, c’est à dire à portée létale.

Mais non, rien, le mec y ne bronche pas.

Il peint.

Le rocher au milieu de la rivière…

Hellduck Zen on l’appelle.

Dans certains pays asiatiques, on l’appelle même Baba Hellduck Zen, qui signifie sommairement :

« L’Homme qui peint au milieu des enfants différents et leur murmure à l’oreille…

de pas le faire le faire chier quand il peint sinon il leur casse la tête à coups de nunchaku ! »

C’est donc bien vrai que ça calme de peindre.

Prout !

Cafard

Une réflexion sur « A ELLE LA GYM, A MOI LE TONIC ! »

Les commentaires sont fermés.