LES STUDIOS ADOBE ET FAKE PRESENTENT :

ENCORE RATE !

Dans la grande série des décors qui n’existent pas, série chère au Sauveur du 40k français ( les autres pays et peuples du monde étant trop bas du front pour avoir eu l’intelligence de recevoir la Lumière du Néo-Prophète Pluokemonkujepète ), voici les dernières non productions du GdL qui, comme vous vous en doutez, n’existe évidemment pas lui non plus, hein, hein, hein, ce n’est qu’une illusion de club situé dans la ville fictive d’Ivry sur Seine accolée à la mythique cité parisienne logée au coeur de l’imaginaire région Ile de France.

Les oeufs géants explosés de tyranides avancent.

(quelle phrase de  merde…)

Après avoir ajouté le flocage avant,

et terminé la pose du rouge,

on ajoute du sang un peu partout.

Bon là, c’est la grosse cavalerie.

Genre breton dans un magasin de porcelaine quoi…

On laisse le reptilien prendre le dessus.

Le cognitif en mode off.

En 5mn c’est torché.

J’aurais pu faire tout un tas d’étapes intermédiaires à base de glacis, de lavis, de çi et de ça, mais comme d’hab’, le credo est d’aller vite et pas cher pour un résultat optimal sur une table de jeu.

Là, il ne manquera plus qu’un gros passage de vernis brillant sur l’ensemble pour que cela rende nickel.

Le fait de ne pas trop le typer 40k permettant de les utiliser sur plusieurs systèmes de jeu.

Les socles pyramidaux lustrie sont terminés eux.

J’ai ajouté des lianes.

Un peu de couleurs.

Et BAM !

La tête de…. est passée à la peinture.

Base marron, et on éclairci dans les gris.

Plus clair.

Plus clair.

Plus clair.

On ajoute un peu de marron, de vert, de marron-vert.

Un peu de jaune.

Un peu de de tout ce que l’on trouve sur la palette.

Pour obtenir un espèce de rendu pierre terreuse.

La suite ce sera un peu de flocage, une chaîne autour d’une dent et ce sera bon.

Un petit totem pour finir.

Je l’ai ombré tout simple.

Là aussi manquera plus qu’un peu de végétation et sans doute des chaînes…. en fait j’ai retrouvé un petit paquet avec des chaînes donc j’en place partout en ce moment…

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui, et n’oubliez pas, comme le chantait le groupe Imagination à la grande époque funk :  » It’s just an illusioooooooooooooooon…« 

Prout !

Cafard

 

2 réflexions sur « LES STUDIOS ADOBE ET FAKE PRESENTENT : »

Les commentaires sont fermés.