AGE OF GEDELAND…le Débrief partie 1

Dans la série des grandes mystifications du hobby, nous vous proposons la nouvelle collection phare des éditions GROMELON en association avec les studios Adobe Bokou et ILM  :

LES TOURNOIS QUI N’EXISTENT PAS !

Pour cette première, nous allons nous pencher sur l’Age of Gédéland qui n’a pas eu lieu le week-end dernier.

Je dois reconnaître que nous progressons de manière exponentielle dans l’art de tromper notre monde.

Entre la fabrication de fausses boites de fig pour les lots, et les Golden Golmon en alliage 50% emprunts russes 50% promesses électorales, tout le monde n’y a vu que du feu.

Enfin, si il y avait eu des joueurs évidemment…

Heureusement que nous avons pu recruter quelques figurants dans la rue pour faire genre, hein, heureusement.

Donc on va poser les conventions de suite : ce ne sont pas des joueurs !

Notre chance aura été de tomber à la fois sur des gens donnant vraiment l’impression de passer un bon moment, et sur des sosies quasi parfait de joueurs de la communauté.

Coup de bol quoi !

Nous avons même poussé le vice jusqu’à faire croire que nous avions donné comme goodie à chaque (faux) joueur un set de 6 pions objo griffés GDL.

 La fausse partie entre Isou et Peegee fut un grand moment de vannage permanent avec Yume et Swag en papy du Muppet Show aux commentaires !

Sinon, en ce qui concerne les décors qui n’existent pas, je dois dire que les tables montées par Req auraient été pas mal si elles avaient existés.

Mais non.

Pas plus que les armées présentes dessus.

Et pourtant, Req s’est fait enquiquiner le fondement à essayer de faire croire que non seulement les ambiances seraient différentes, mais qu’en plus, les densités de décors et de bloquants allaient influer sur le jeu.

On le voit d’ailleurs ici en train de donner les directives d’acting au serveur de la Vallée des Bambous que nous avons débauché afin de jouer le rôle de Benoit durant le (faux) tournoi.

Je dois dire quand même que le GDL n’est pas allé au bout de sa duperie.

Ou alors… ou alors il s’agissait d’une feinte, mais là ce serait vraiment tordu.

En effet, aller jusqu’à créer sur Photoshop des armées à moitié peinte pour coller au plus près à la réalité d’un tournoi, je dis que c’est de la perversion.

Enfin bon, nous, on s’est poilé durant cette mascarade.

C’est vrai quoi, maintenant on triche sans pression vu qu’on s’est fait démasquer par la loge P12 du 40K, on n’a plus la peur de Wonder Woman et son lasso magique, donc on assume et on prend du plaisir.

Et ben ça retire un sacré poids, moi je vous le dis.

Parce que vivre dans la peur de la chute, 

c’est pas drôle.

Sentir l’ombre de Damoclès et de son épée en mousse au-dessus de la tête, c’est  comment dire… c’est… j’veux dire….

C’est !

Pour un peu ce serait des coups à finir avec une tête comme ça.

Alors bon, on fait nos petites conneries et pis c’est tout.

Tant qu’on prend du plaisir avec les faux joueurs, 

que la bière coule à flots,

et qu’il y a de la bouffe et des potos, nous on dit banco !

Dans le prochain débrief, un focus sur les fausses armées et une photo choc !

Prout !

Cafard

 

 

2 réflexions au sujet de « AGE OF GEDELAND…le Débrief partie 1 »

  1. C’est vrai que t’es lourd, heureusement que tu bosses bien… 😀

Les commentaires sont fermés.