GDL 9 LE DEBRIEF partie 1

GDL X – 1

Blogosphèreux, blogosphèreuses,

le neuvième opus avant le dixième de la grande aventures du Gédéland dans 40K vient de s’achever.

Et nous avons appris plein de choses.

On a appris que Jean Dujardin était joueur de pitoux et qu’il était venu nous voir incognito.

« Hey, Jeannot, tu me fais le chameau !!! »

Et ce n’est pas cette piètre tentative de dissimulation ibérique qui aura eu raison de la nôtre de raison.

Nous avons également appris qu’il existait encore des burnés, des tatoués, des intrépides de la gurine, à l’image de Simple-Jack venu avec une liste d’aventurier qui lui valut de gagner le respect de tous et la médaille d’honneur de la Couille de Fer du Gédéland… à titre posthume.

« Comme un enfant, aux yeux de lumière, qui voit passer, au loin les oiseaux… »

Ben ouais….le geste était beau… mais il s’est fait désanusser.

#vraivieETC

Mais chapeau bas Brice, le geste était là !

On a appris que parfois, oui parfois, le plus dur n’est pas d’organiser, de matricer, de compiler, d’appareiller…mais tout simplement d’oublier dans un coupable moment d’inattention le micro laissé ouvert à portée de main d’un champion de karaoké.

« OH PUTAIN, je vois double !!?? »

Car oui, mesdames et messieurs de la sphère globale, Req a été deux années de suite vice second du concours libre des Vocalises Charentaises de « doom cagouille« , style musical unique au monde normé AOC et Convention de Genève.

Plus qu’une passion, un sacerdoce.

Un appel permanent à tutoyer les cieux auquel Req ne peut résister.

Et il ne semble pas le seul…

On a appris que Yume continuait de faire ses piqûres de botox afin de préserver son visage de suricate primesautier des affronts de la ride comme le prouve cette photo prise au moment de sa victoire.

« OUAIIIIIIIIIIIIS J’AI GAAAAAAAAGNEEEEEEE !!!!! TRALALALAAAAAAAAAAAAAA ! I’VE GOT THE POWEEEEEERR !!!!! »

On a appris que l’ignoble bobo n’était effectivement plus…mais qu’il s’était mué en abominable hipster pour mieux revenir !!!

« Baisse les yeux Winston!!!! »

Il s’est d’ailleurs rapidement trouvé un copain en la personne de Surfer, notre hipster ex hype fashion neo geek fusion.

C’est étonnant comment le hipster attire le hipster, hein? Comme si ils étaient dotés d’une sorte de radar à moustaches ou d’antennes à barbier.

Notez d’ailleurs la similitude gestuelle propre à cette espèce. C’est en effet comme cela que ça se passe en période de reproduction chez les hipster.

Les mâles se regroupent autour des points de jeu, puis lissent leurs barbes en découvrant leurs avant bras laiteux de rouquemoutes non assumés, tout en souriant niaisement pour bien faire admirer les restes de salade du sandwich de midi. Puis le dominé s’efface tandis que le dominant se gausse en piétinant son écharpe Paul Smith.

Faut dire aussi que le Blair-O est connu pour être le Littlefingers de la classe. Le puppet master suprême. Le Panacloque du quartier de l’Horloge. Capable de terrasser son ennemi d’une photo montage à 1000 kilomètres de distance.

Et le pauvre Surfer se retrouve comme sur le Trône en train d’y faire, poussant son cri de vaincu :

« Leader Priiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ! Leader Priiiiiiiiiiiiiiice ! »

Impitoyable loi des hipster en milieu naturel.

On appris que le jaune était aussi visible que moche en fait.

Et qu’Isou avait sombré dans un style vestimentaire normal, nous faisant regretter ses audaces passées.

On a appris que notre président s’était secrètement fait cloner en modèle voyage.

C’est le modèle Misterlich. Chic et discret.

On a appris que K-reem était sourd. Une adolescence tumultueuse sans doute, faite de passoire devant le cryptage du samedi soir et d’ampoules aux mains.

Vous le voyez ici totalement insensible aux vocalises d’un  Req en roue libre.

On a appris que Montka était finalement le genre de personne qui gagnait à être connue.

Et c’était pas gagné…

Mais si on devait s’arrêter aux quiproquos de fofo, où irait le monde ?…

Leth, à gauche, a un petit côté Tim Roth jeune, vous trouvez pas ?

PS : Yo, c’est même pas la peine de faire semblant de chercher à qui je fais référence, tu connais pas.

On a appris que Terrach faisait très bien la tronche du « Fais pas chier! »

Alors qu’en fait, c’est juste un artiste avide de paix, de calme, et de volupté.

« Dis, Terrach, tu veux que j’te chante une chanson ? »

On a appris que Dahrkan était passé maître dans l’art de faire des live, et que cet enfoiré de pollack charcutier ne nous a pas manqué.

Merci encore pour tous ces live, je dois dire qu’il y a des perles, notamment dans l’interview de Blair-O.

On appris que Raiten et Moussi travaillaient toujours en duo.

Moussi surveille la cible, et Raiten surveille que Moussi surveille bien la cible.

Question : Who watches the watchman ?

On a appris qu’on avait recruté the Hulk au GDL

« Hey Banner, elle est bonne la Veuve ??? »

Et que je regrette toujours autant les chemises folles de la grande époque Isenheimienne.

Monde de merde…

Pour conclure, on a appris que c’est pas parce qu’il s’appelle Marceau qu’il faut lui parler avec des signes, hein Surfer.

Je sais, elle est nulle, mais ça me fait ma transition avec la photo de conclusion, car si signe il y avait à faire pour ce GDL 9, c’était..

celui du SWAG !

Prout !

Cafard