BARRALS !

La Terre du Milieu vient de trouver son nouveau Maître : le GDL !

On lance le premier tournoi SdA made in Gédéland, et ça va être de la croustille.

Avis à tous les joueurs qui jouent dans leur coin, leur cave, ou leur living, c’est le moment de se rencontrer autour d’un tournoi français gros modèle.


On vise le gros event, avec des étrangers, des barbus, et des barrals.

Tiens, en parlant de barrals, ceux de GoT m’avaient toujours tapé dans l’oeil, et je me disais que sur une table SdA ça ferait super joli.

Seulement, technique Caf’, fallait que ça aille vite et bien.

J’avais des restes de grappes Games, j’avais 136kg de racines que Connasse m’avait déposé en camion sur mon palier : pif-paf-badaboum ! Bon sang mais c’est bien sûr !

J’ai fait mon petit montage, pis j’ai sous-couché en gris…

pis en blanc, sans chercher à tout recouvrir.

J’ai peint les feuillage dans les tons marrons, oranges, rougeâtres genre été indien de Joe Dassin.

Et ouais, j’adore cette chanson !!! Et je vous merde, bande d’impies !

J’ai testé avec quelques fig SdA, et ça me convenait nickel.


J’ai peint les racines sur les feuillages, fait un brossage tout léger sur les feuilles, et voilà !

J’ai spoil ma nouvelle liste pour foutre la misère à Gorb’…. liste à deux soutiens lourds….alliance rouge je pense…. mais ça doit envoyer du pâté !

Les flèches force 2…. voire même les arbalètes force 4… je me marre !!!

La tronche de Sauron quand y va se prendre du 122 dans le fion !

J’ai retrouvé aussi des socles dont je ne me servais pas…et Bam !

J’ai mes barrals et leurs socles. Merci moi-même!

Toujours dans cette perspective de tournoi SdA, on n’a jamais assez de sapins. En plus, Heavy m’a piqué une partie de mon stock.

J’avais ainsi récupéré sous les quolibets moqueurs des Gédéleux que j’ai depuis pardonnés car ils ne savent pas ce qu’ils font, une guirlande de Noël sur un vide-grenier normand sur lequel nous errions tel un clan de bonobos avides.

Un euro, Messieurs, Dames ! Un euro ! Ein heurroheu ! Ouno orroto ! 

Après un rapide découpage, puis taillage en foufoune d’otarie, un soclage sur du socle lambda ( on s’en fout du socle de base, on neige par dessus. Donc on colle quelques pierres, écorces, herbes et basta), et…

BAM !

41 sapins !

Un voile de blanc, un voile d’orange, rouge, jaune sur certains car…au couleuuuuuuuuuuuurs, de l’été indien !

Toujours faire quelques arbres couleurs été indien, ça casse l’uniformité, pis c’est joli.

Prout !

Caf’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *