Tous les articles par PKP

Merci à eux ! (JDP7)

Très très chers lecteurs, vous avez vu fleurir en haut de ce blog une bannière publicitaire (aléatoire) et une petite explication s’impose. Avant tout nous espérons que vous ne nous en tiendrez pas rigueur. Il s’agit pour nous braves gédéleux de remercier les professionnels de la figurines qui ont la gentillesse de nous sponsoriser pour notre petite manifestation annuelle en octobre, le jour de plomb, en fournissant des lots pour les tournois(40k, BB et Lotow). La moindre des choses pour nous est de clamer haut et fort que dans le genre cool, ils se débrouillent !

D’autres bannières sont en préparation pour nos autres bienfaiteurs !

Je vous préviens aussi, j’ai appelé le vengeur masqué pour qu’il remercie à sa manière nos sponsors. Ça va être du lourd !

Mangez des pommes

What can’t we face if we’re together

(Elizabeth Anne Summers aka Buffy)

Quoi qu’en diront certains amiraux stellaires rambolitains, le 9 janvier fut un grand jour pour le GDL, une journée qui marquera les mémoires : celui de l’assemblée générale pas extraordinaire.
Ainsi en ce samedi brumeux les rares survivants du grand froid étaient réunis pour … heu … n’ayons pas peur des comparaisons … pour le Yalta du GDL.

Le cœur plein d’entrain, les présents débattirent sans tabous de tous les sujets cruciaux pour l’avenir du club: prix des croissants au fromage du frigo, le CD qui serait écouté le mercredi suivant ou encore choix de la couleur du prochain flyer du Jour de plomb. Après quelques heures la décision fut prise dans la douleur :  il sera bleu, oui bleu ! pas vert ni rouge ! bleu !

Largement éprouvés par les débats, les gédéleux devaient élire leurs leaders, ceux qui devaient les emmener vers la lumière, la consécration ultime : devenir les nouvelles stars du hobby.

Ainsi fut élu le nouveau trio infernal constitué de Scampi à la présidence, Zype au secrétariat et l’idole des jeunes, votre serviteur à la trésorerie.

Nous savions que la tâche serait rude, que prendre la relève de ce qu’on appelait les magic three serait difficile, mais nous nous avions le cœur plein d’espoir et de courage. Banzai !

Reportage photo :

Scampi nous dévoila son plan machiavélique pour prendre le contrôle du monde, oui du monde.

Didier, à présent président d’honneur, accorda sa bénédiction au jeune Scampi.

Les numéros 2 et 3 du GDL se lancèrent sans attendre coeurs et âmes dans leur nouvelle mission.

En bonus : Zype la queen.

Et Scampi plastiroc 1er.

Toujours plus fort

Ping pong ACADEMY

Au grenier nous ne sommes pas uniquement des peintres d’exception, des virtuoses de l’aplat noir splotché de jaune verni en brillant, hummm, non non non non … nous avons aussi parmi nous des sportifs … du dimanche.

La preuve, tout excités par le visionnage de vidéos d’archives de l’US Open, Azzroag et Cafard décidèrent de s’adonner à la variante du tennis pour les enfants, celui de table, le ping pong.

C’est d’un jeu essentiellement constitué de balles en cloche atterrissant à coté de la table qu’ils débutèrent leur session, jusqu’au moment où …

… en appelant à mes origines orientales, le moment était venu de leur faire découvrir le smash du dragon. Waaayaaaa !

La déculotté que prenait el Cafardo n’étant pas belle à voir, Max et Behaine retournèrent à leur partie, préférant détourner leur yeux de ce triste spectacle.

Dans son désespoir Cafard confirmait son coté classe.

Bref une journée bien productive de plus au GDL, une fois de plus.

La planche ci-dessous c’était pour se protéger des balles en tir tendu de Cafard (la balle doit toucher la table voyons ! ).