Archives de catégorie : Décors

La recup’ c’est la vie !

Bien le bonjour à tous et à toutes, ainsi qu’à ceux qui n’entreraient pas dans ces catégories ( mutants, aliens, zombies, batraciens, Connasse, et j’en passe…).

La récup’ c’est la vie . Ou plutôt, quel sens exact peut-on donner à cette citation de Pasteur…. ou bien Descartes… ou je sais plus….mais c’est pas de Nadine Morano, ça c’est certain.

Bref : « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme« .

Cette citation souligne la capacité des choses, vivante ou mortes, à perpétuellement se renouveler au sein d’un schéma holistique prégnant et pas nécessairement conscient.

Deux exemples afin d’illustrer mon propos.

Malgré ses dénégations, nous n’étions pas franchement dupes que la rencontre avec une tyrolienne lancée à 90 km/h en pleine tronche allait être sans conséquences pour notre cher et tendre Vulk’. Et pourtant, en dépit de nos observations subtiles, le dit Vulk’ n’était ni plus ni moins con qu’avant. En un mot, il n’avait apparemment pas changé. Et pourtant, la transformation était là.

Car désormais, Vulk’ est capable de rentrer par sa narine droite des baguettes chinoises pour en ressortir à volonté des spaghettis par la bouche !

Si c’est pas la démonstration irréfutable de la citation de Lavoisier ( oui, j’ai cherché sur Google entre temps ) adaptée au vivant, que l’on me ligature les glandes séminales avec du barbelé rouillé !!!

Le vivant étant traité, qu’en est-il du non-vivant ?

Et bien voilà. Comme je l’ai martelé un nombre inqualifiable de fois, les vide-greniers et les enfants sont des sources intarissables de fournitures décors. Les premiers sont légèrement payants, les seconds ne courent pas encore assez vite.

N’hésitez donc pas à proposer vos services pour garder les enfants de vos amis désireux de sortir se murger la tronche pour oublier cette sombre histoire d’oubli de pilule. Ils seront heureux d’économiser une baby-stitter. Et vous aussi. Mais pas pour les mêmes raisons.

On prend donc un jouet avion assez gros pour tenir dans un sac de sport en sortant de chez ses potes bourrés qu’on va découper en quatre.

Et on le travaille rapidos après une couche de base : 3 h, pas plus !

Et voilà la démonstration numéro 2 de la transformation du non-vivant.

Moi j’vous l’dis, la récup’ c’est la vie !

Et c’est pas Ensi et Raiten qui me démentiront.
Façon y peuvent pas vu que c’est moi qui écrit.

Et Marceau non plus.

Va y avoir de faire des scenar avec les armées du club.

PS : Qui veut que je vienne garder ses mômes ?

Prout !

Caf


BARRALS !

La Terre du Milieu vient de trouver son nouveau Maître : le GDL !

On lance le premier tournoi SdA made in Gédéland, et ça va être de la croustille.

Avis à tous les joueurs qui jouent dans leur coin, leur cave, ou leur living, c’est le moment de se rencontrer autour d’un tournoi français gros modèle.


On vise le gros event, avec des étrangers, des barbus, et des barrals.

Tiens, en parlant de barrals, ceux de GoT m’avaient toujours tapé dans l’oeil, et je me disais que sur une table SdA ça ferait super joli.

Seulement, technique Caf’, fallait que ça aille vite et bien.

J’avais des restes de grappes Games, j’avais 136kg de racines que Connasse m’avait déposé en camion sur mon palier : pif-paf-badaboum ! Bon sang mais c’est bien sûr !

J’ai fait mon petit montage, pis j’ai sous-couché en gris…

pis en blanc, sans chercher à tout recouvrir.

J’ai peint les feuillage dans les tons marrons, oranges, rougeâtres genre été indien de Joe Dassin.

Et ouais, j’adore cette chanson !!! Et je vous merde, bande d’impies !

J’ai testé avec quelques fig SdA, et ça me convenait nickel.


J’ai peint les racines sur les feuillages, fait un brossage tout léger sur les feuilles, et voilà !

J’ai spoil ma nouvelle liste pour foutre la misère à Gorb’…. liste à deux soutiens lourds….alliance rouge je pense…. mais ça doit envoyer du pâté !

Les flèches force 2…. voire même les arbalètes force 4… je me marre !!!

La tronche de Sauron quand y va se prendre du 122 dans le fion !

J’ai retrouvé aussi des socles dont je ne me servais pas…et Bam !

J’ai mes barrals et leurs socles. Merci moi-même!

Toujours dans cette perspective de tournoi SdA, on n’a jamais assez de sapins. En plus, Heavy m’a piqué une partie de mon stock.

J’avais ainsi récupéré sous les quolibets moqueurs des Gédéleux que j’ai depuis pardonnés car ils ne savent pas ce qu’ils font, une guirlande de Noël sur un vide-grenier normand sur lequel nous errions tel un clan de bonobos avides.

Un euro, Messieurs, Dames ! Un euro ! Ein heurroheu ! Ouno orroto ! 

Après un rapide découpage, puis taillage en foufoune d’otarie, un soclage sur du socle lambda ( on s’en fout du socle de base, on neige par dessus. Donc on colle quelques pierres, écorces, herbes et basta), et…

BAM !

41 sapins !

Un voile de blanc, un voile d’orange, rouge, jaune sur certains car…au couleuuuuuuuuuuuurs, de l’été indien !

Toujours faire quelques arbres couleurs été indien, ça casse l’uniformité, pis c’est joli.

Prout !

Caf’

Le bilan 2018.

Gédéleux ! Gédélette ! Connasse ! Mimi ! Et les autres !

L’année 2018 tire sa révérence.

Bientôt les masses bêlantes iront s’enivrer joyeusement après s’être endimanchées, avant des s’emplâtrer au retour dans un arbre sobre comme le destin.

Connaissant la consommation au km de chaque gédéleux, il me semble donc fort à propos de dire rapidos ce que j’ai à dire. Continuer la lecture de Le bilan 2018.

Du décor !

Avec le GdL 9 qui arrive, faut bien refaire un peu de décors, vous êtes d’accord ?

J’ai fait deux zones de forêts ambiance nuit spectrAAAAAAle.

J’ai refait les branches des arbres pour changer un peu.

Tout simple : deux couleurs, BAM ! Du vert et du blanc.

J’en ai profité pour faire une quinzaine d’arbres en plus pour aller sur des zones ou bien en solo ( qui je le rappelle est une daube cryptique même pas commerciale pour minorité hystérique de l’univers étendu ). Continuer la lecture de Du décor !

Flames of War !

AMI, ENTENDS-TU LE VOL NOIR DES CORBEAUX…

C’est alors que nous étions chez Heavy pour un petit apéro dont il a le secret autour du futur live de la Bretonne et de la nécessité de protéger les éléments acoustiques de ses vocalises d’A-380 au décollage, que l’idée nous est venue tel un déhanchement de Shakira : et si on essayait le WW2  Waka Waka ?

Cherchez pas, ya aucun lien de cause à effet si ce n’est l’alcool peut-être…

Et BAM !

De retour au club en zigzaguant pour éviter la maréchaussée de peur qu’ils nous piquent nos bouteilles encore pleines, on s’est mis à produire de quoi faire 3/4 tables. Continuer la lecture de Flames of War !